atterrissage


atterrissage

atterrissage [ aterisaʒ ] n. m.
• 1835; de atterrir
1Mar. Action de prendre terre (opposé à appareillage). atterrir (1o). Manœuvres d'atterrissage. « Nous avons jeté l'ancre [...] Nous avons mis pied à terre, mais sans nous écarter du point d'atterrissage » ( A. Gide).
2(1904) Cour. Action d'atterrir, de se poser à terre (en parlant d'un engin volant). L'atterrissage d'un avion, l'amerrissage d'un hydravion. Atterrissage sur un porte-avions. appontage. Atterrissage forcé ( crash) . Atterrissage sans visibilité. I. L. S. Atterrissage au radar. Atterrissage en pilotage automatique. Manœuvres d'atterrissage. approche, arrondi. Aire, terrain d'atterrissage. aérodrome, piste. Train d'atterrissage. Par ext. Fait de se poser (sur la surface d'une planète autre que la Terre). L'atterrissage de la fusée sur la Lune. alunissage.
⊗ CONTR. Décollage, envol.

atterrissage nom masculin Action d'atterrir, de se poser sur le sol, en parlant d'un avion, d'un engin spatial, etc. Reconnaissance de la terre et manœuvres de sécurité à son approche, sur un bateau. ● atterrissage (expressions) nom masculin Atterrissage automatique, atterrissage d'un avion sans intervention du pilote. Train d'atterrissage, dispositif, généralement escamotable, placé sous un avion pour lui permettre de décoller et d'atterrir. ● atterrissage (synonymes) nom masculin Train d'atterrissage
Synonymes :

atterrissage
n. m. Action d'atterrir. Terrain d'atterrissage. Faire un atterrissage forcé. Train d'atterrissage.

⇒ATTERRISSAGE, subst. masc.
A.— MAR. [En parlant d'un bâtiment; corresp. à atterrir2] Action d'atterrir, de prendre terre. Manœuvres d'atterrissage :
1. J'aurais donné je ne sais quoi pour pénétrer sous ces mystérieux ombrages — et rien n'était plus simple que de dire au capitaine de s'arrêter, puisqu'il était convenu que nous disposions à notre gré du navire. Précisément l'on passa devant plusieurs points, dépouillés de roseaux, où l'atterrissage eût été des plus faciles.
GIDE, Voyage au Congo, 1927, p. 845.
B.— P. anal., AÉRON. et ASTRONAUT. Action de prendre contact avec le sol :
2. L'orateur fit ensuite le récit de ses ascensions périlleuses et conta un atterrissage pendant lequel, l'ancre s'étant rompue, le ballon, animé d'une vitesse extrême, rasant la terre, brisait les arbres, les haies, les barrières sur son passage, et faisait bondir, parmi les débris, la nacelle avec l'équipage.
A. FRANCE, La Vie en fleur, 1922, p. 352.
3. La nuit complète venait plus vite que Marcelino, et les atterrissages de nuit ne sont pas recommandés aux pilotes blessés.
MALRAUX, L'Espoir, 1937, p. 566.
Train d'atterrissage. Dispositif placé sous un avion, escamotable en vol, et qui permet à celui-ci de décoller et d'atterrir sans à-coup et sans risque; p. anal. les flotteurs qui permettent à un hydravion de se poser sans heurt sur l'eau :
4. ... des avions militaires passaient en fraude des vélos et des machines à coudre accrochés entre les roues du train d'atterrissage...
NIZAN, La Conspiration, 1938, p. 70.
Atterrissage automatique. Atterrissage qui a lieu sans intervention du pilote, grâce à des appareillages électroniques.
Rem. 1re attest. 1835 (Ac.); dér. du rad. du part. prés. de atterrir2, suff. -age.
PRONONC. ET ORTH. — 1. Forme phon. :[] ou [ate-]. Pt ROB. transcrit la 2e syll. du mot avec [e] fermé (cf. aussi FÉL. 1851). 2. Forme graph. — La majorité des dict. note atterrissage. BESCH. 1845 écrit atterrissage ou attérissage. Ac., qui en 1835 écrivait atterrissage, mais ajoutait entre parenthèses : ,,Quelques-uns écrivent attérissage``, ne connaît plus que la 1re des deux graph. à partir de 1878.
STAT. — Fréq. abs. littér. :46.
BBG. — DUB. Dér. 1962, p. 30. — ESN. Poilu 1919. — GALIANA Astronaut. 1963. — GRUSS 1952. — GUILB. Aviat. 1965. — LE CLÈRE 1960. — SANDRY-CARR. Aviat. 1963. — SOÉ-DUP. 1906.

atterrissage [ateʀisaʒ] n. m.
ÉTYM. 1835, Académie; du p. prés. de 2. atterrir, et -age.
1 Mar. Action d'atterrir (2. Atterrir). || Manœuvres d'atterrissage. || L'atterrissage est facile lorsque l'atterrage est sans écueil (Gruss, Dict. de marine).
1 La mission, où nous devons loger, est à plus d'un kilomètre du point d'atterrissage (…)
Gide, Voyage au Congo, in Souvenirs, Pl., p. 707.
2 Nous avons jeté l'ancre devant une île inhabitée (…) Le soir tombait. Nous avons mis pied à terre, mais sans nous écarter beaucoup du point d'atterrissage (…)
Gide, Voyage au Congo, in Souvenirs, Pl., p. 829.
Phares de grand atterrissage : phares très puissants, de longue portée (toujours à éclats blancs), permettant aux navires de se situer lorsqu'ils arrivent près des côtes au terme d'une traversée océanique. || Les phares de grand atterrissage de Bishop Rock, au large des côtes anglaises, et du Créac'h d'Ouessant, au large des côtes françaises, balisent l'entrée de la Manche.
2 (1904, in Petiot). Cour. Action d'atterrir, de se poser à terre (en parlant d'un engin volant). || L'atterrissage d'un avion, l'amerrissage d'un hydravion. || Atterrissage impeccable. || Atterrissage brusque, brutal. || Atterrissage forcé. || Atterrissage sans visibilité. || Atterrissage en douceur.Aire, terrain d'atterrissage. || Le terrain d'atterrissage est balisé. Aérodrome, aviation. || Atterrissage au radar, atterrissage automatique. Pilotage. || Manœuvres d'atterrissage. Approche, arrondi. — ☑ Loc. (1912, in Année sc. et industr. 1913, p. 63). Train (IV., 2.) d'atterrissage : dispositif portant les roues, leur dispositif de freinage, sur un avion. || Avion à train d'atterrissage rentrant, amovible.Ellipt. || Sortir le train, le train d'atterrissage.
Par ext. Fait de se poser sur le sol, sur la surface d'un astre autre que la Terre. || L'atterrissage du module lunaire. Alunissage.
CONTR. Départ. — Appareillage (mar.). — Démarrage. — Décollage, envol (aviat.).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Atterrissage — L’atterrissage désigne, au sens étymologique, le fait de rejoindre la terre ferme. Le terme recouvre cependant des notions différentes suivant qu il est employé dans le domaine maritime ou aéronautique. Sommaire 1 Domaine maritime 2 Domaine… …   Wikipédia en Français

  • ATTERRISSAGE — n. m. T. de Marine et d’Aéronautique Action d’atterrir. Nous avons fait notre atterrissage tel jour. Atterrissage d’un ballon, d’un avion. Atterrissage en vol plané. Atterrissage brusque. Terrain d’atterrissage. Train d’atterrissage Voyez TRAIN …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ATTERRISSAGE — s. m. (Quelques uns écrivent, Attérissage. ) Action d atterrir. Nous avons fait notre atterrissage tel jour …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • atterrissage — (a tè ri sa j ) s. m. Terme de marine. Action d atterrir, de prendre terre. ÉTYMOLOGIE    Atterrir. L Académie indique aussi l orthographe attérissage, qui est mauvaise (voy. atterrer) …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Atterrissage sur le ventre — d un Convair F 106 Delta Dart …   Wikipédia en Français

  • Atterrissage automatique — ● Atterrissage automatique atterrissage d un avion sans intervention du pilote …   Encyclopédie Universelle

  • atterrissage par commandes de station du sol — antžeminės stoties valdomas tūpimas statusas T sritis radioelektronika atitikmenys: angl. talk down landing vok. Landung nach Bodenstationsanweisungen, f rus. посадка по командам наземной станции, f pranc. atterrissage par commandes de station du …   Radioelektronikos terminų žodynas

  • Train d'atterrissage — Article principal : Configuration générale d un aéronef. Train d atterrissage de Boeing 777 300 …   Wikipédia en Français

  • Aeronef a decollage et atterrissage verticaux — Aéronef à décollage et atterrissage verticaux Un aéronef à décollage et atterrissage verticaux (dont l acronyme est ADAV) est un aéronef à voilure fixe conçu pour s affranchir des pistes qui lui sont normalement nécessaires pour le décollage et l …   Wikipédia en Français

  • Avion à décollage et atterrissage vertical — Aéronef à décollage et atterrissage verticaux Un aéronef à décollage et atterrissage verticaux (dont l acronyme est ADAV) est un aéronef à voilure fixe conçu pour s affranchir des pistes qui lui sont normalement nécessaires pour le décollage et l …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.